EPTB Bresle EPTB Bresle
Actualités
28.09.2016
Compte-rendu du COPIL Natura 2000 du 5 juillet 2016 ...
En juillet dernier le COPIL Natura 2000, une fois n'est pas coutume, s'est réuni à Eu avant d'aller visiter l'observatoire scientifique des poissons migrateurs géré par l'ONEMA depuis plus de 30 ans et situé sur cette même commune.

Le 5 juillet 2016, le COPIL Natura 2000 s'est réuni à Eu, dans la magnifique salle du Carrosse au sein même du château qui abrite la mairie, sous la Présidence de Virginie Lucot-Avril, maire, conseillère départementale d'Aumale et Présidente de ce comité de pilotadrapeau Naturage.


L'ordre du jour proposé a permis de dresser aux membres présent et comme chaque année, un bilan de l'animation effectuée en 2015 sur le site Natura 2000 "vallée de la Bresle" en abordant le détails des contractualisations en cours (contrats et MAET).


Au cours de cette réunion ont ainsi été présentés, les premiers résultats de l'animation du dispositif MAEC  2016 (mesures agro-environnementales et climatiques) destiné aux agriculteurs du bassin versant  ...

Des chiffres très prometteurs montrent que plus de 300 ha devraient être engagés en MAEC sur tout le bassin versant.  Ils seront pour la plupart essentiellement situé sur le périmètre Natura 2000 ou en zones humides, ces deux zonages constituant des priorités en matière de contractualisation...

Grâce aux soutiens des financements publics de l'Europe, des régions, de l'Etat et de l'Agence de l'eau Seine-Normandie, et contre le respect, par les agriculteurs, de pratiques respectueuses de la biodiversité présente ou pressentie sur les parcelles engagées, différents types de contrats ont ainsi été souscrits. Parmi les principales actions plébiscitées par les agriculteurs engagés dans la démarche, vont être mis en place -dès cette année- :
- des contrats (MAEC) destinés à adapter les périodes de pâturage ou de fauche aux enjeux écologiques de la parcelle,
- des contrats destinés à réduire les intrants sur les parcelles,
- des contrats adaptant le chargement du pâturage par hectare aux exigences écologiques des espèces et des habitats naturels découverts ou pressentis,
- des contrats permettant la remise en herbe...


Bref...  sous réserve d'une validation par les services de l'Etat de l'ensemble de ces dossiers, le bilan des contractualisations de la campagne 2016 s'annonce extrêmement positif. Gageons qu'il en sera de même en 2017 !



>> CR COPIL n°10 >>

Pour toutes questions sur ce dossier, Jean-Philippe BILLARD 02 35 17 41 55