EPTB Bresle EPTB Bresle
Le régime hydrologique

La Bresle est un cours d'eau dit de nappe. Les faibles hauteurs de nappe (comme entre 2003 et 2013 par exemple) peuvent induire des débits de cours d'eau faibles.

En règle générale, les débits les plus faibles sur la Bresle sont mesurés lors des mois de septembre et octobre.




Comment est mesurée la sécheresse ?


L'état de sécheresse d'un cours d'eau est déterminé par la moyenne des plus faibles débits mesurés sur trois jours consécutifs (appelé VCN3) pour une période considérée.

Sur la Bresle, la station de mesure est située à Ponts-et-Marais (aval du bassin versant).

Des valeurs de VCN3 ont été arrêtées pour déterminer des seuils de référence utilisés pour qualifier l'état de sécheresse. Les valeurs du tableau ci-dessous sont celles arrêtées pour les débits de la Bresle, à la station de Ponts et Marais :
 

Tableau 1 : Valeurs de référence arrêtées pour déterminer les seuils
Station suivi Seuil de vigilance
(en m3/s)
Seuil d'alerte
(en m3/s)
Seuil de crise
(en m3/s)
Seuil de crise renforcée
(en m3/s)
Ponts et Marais 5,4 4,7 4,4 4


Corrélativement, les services de l'Etat, pour qualifier l'état de sécheresse, vont aussi s'appuyer sur le niveau de la nappe sur le piézomètre de Criquiers (76) situé à l'amont du bassin. Disposant sur ce point d'une banque de données de plusieurs décennies, des valeurs ont également été définies pour qualifier, saison par saison, l'état quantitatif de la nappe en fonction du niveau retrouvé à un instant "t".


Le plus déclassant des paramètres entre le niveau de la nappe et le niveau de la Bresle sera pris en compte pour définir le seuil.

 

Comment est réalisé le suivi ?

Le suivi est assuré par les services de la DREAL Normandie (la station de Ponts et Marais étant située en Seine-Maritime). Lorsque les débits commencent à baisser sensiblement, la DREAL édite, tous les 15 jours, un bulletin de suivi sécheresse indiquant le VCN3 pour la période concernée.
Le suivi est consultable sur internet à l'adresse http://www.normandie.developpement-durable.gouv.fr/hydrometrie-et-hydrologie-r275.html.
 

A quoi sert ce suivi ?

Un arrêté cadre fixe les mesures de sensibilisation, de surveillance et de limitation prises de manière progressive à partir de chaque franchissement de seuil.
T
éléchargez ici l'arrêté cadre définissant les seuils et les mesures coordonnées.

Lorsque le seuil de vigilance est dépassé, les mesures sont des appels à la mise en garde, à des suivis renforcés des prélèvements et des rejets ainsi qu'à des restrictions sur des plages horaires conseillées.
Par contre une fois le seuil d'alerte dépassé, ce sont des mesures de restriction de l'usage de l'eau plus particulières qui s'appliquent.

Pour plus d'informations, consultez les sites internets de la DISE 76 (onglet Thèmes puis rareté de l'eau), DDT60 et de la DDTM 80, onglet environnement, chasse et pêche puis eaux et milieux aquatiques puis la gestion de la ressource en eau - sécheresse.


 

L'état de sécheresse sur la Bresle ?

Un tableau tel que ci-dessous (remis à jour chaque quinzaine en période de sécheresse) sera disponible et incrémenté 2 fois/mois pour suivre l'évolution de la sécheresse et donner les dernières informations en matière de restriction des usages.

Les derniers épisodes de sécheresse connus sur la Bresle datent des années 2010 avec une apogée et la prise d'arrêtés préfectoraux de sécheresse, en 2011.
 

Tableau 2 : Evolution des VCN3, en période de sécheresse, de 2009 à 2012
Stations/Piézomètres suivis Les différents seuils SECHERESSE sur la Bresle
Seuil de
vigilance
Seuil
d'alerte
Seuil
d'alerte
renforcée
Seuil
de
crise
Rivière La Bresle à Ponts et Marais (m³/s) 5.4 4.7 4.4 4.0
Nappe Criquiers (m NGF) 183.88 183.40 183.02 182.72
 

Explications pour l'année 2011 :
Le faible niveau des nappes depuis plusieurs années et les faibles pluies tombées durant l'hiver 2010 et le printemps 2011 (déficit en pluie de 50% en mars et de 80% en avril) a entraîné très tôt dans la saison une sensibilité importante des cours d'eau au risque de sécheresse. Ce phénomène s'est ensuite poursuivi (stabilisation des débits grâce aux pluies de la première quinzaine du mois de juin puis forte chute en fin de mois pour passer en dessous du seuil d'alerte, 2 mois plus tôt que l'an dernier).
Les pluies tombées en juillet et août ont permis de pallier la diminution progressive du débit de la Bresle mais ce dernier a franchi à plusieurs reprises le seuil de crise. Les trop faibles précipitations de cet automne ne permettent pas une recharge de la nappe et le débit de la Bresle est passé sous le seuil de crise renforcée.



 



Pour avoir plus d'informations sur le VCN3 et les débits les plus faibles de la Bresle, cliquez ici

 

L'état de sécheresse de demain ?

Compte tenu des évolutions perpétuelles des niveaux voire même des seuils pris pour définir les seuils par département, il est préférable de laisser sur le site une copie de l'arrêté ou des arrêtés préfectoruax qui seront pris au moment où ils seront connus des services de l'Institution. Nous vous invitons à regarder les ACTUALITES puisque ce type d'information est suscpetible de s'y trouver. En cas de question, nous contacter au 0235174155.


>> page suivante >>