EPTB Bresle EPTB Bresle
Le suivi des poissons migrateurs
Un partenariat entre l'ONEMA et l' EPTB Bresle depuis 2006


Le suivi scientifique des poissons migrateurs, est un projet d’envergure national voire internationale. Les membres de l’Institution conscients de cet intérêt, ont indiqué leur attachement à ce projet partenarial qui unit l’ONEMA (station d’Eu) et l’Institution Bresle depuis 2006. Bien entendu ce partenariat n'aurait pas pu avoir lieu sans les partenaires financiers que sont l’Agence de l’Eau Seine-Normandie, les Régions Haute-Normandie et Picardie et la Fédération de pêche de Seine-Maritime.


Un patrimoine à préserver
La Bresle est une rivière fréquentée par plusieurs espèces de poissons migrateurs :
- truite de mer et saumon atlantique : espèces à haute valeur halieutique et patrimoniale – saumon atlantique : espèce Natura 2000
- anguille
- lamproie fluviatile et occasionnellement lamproie marine (espèces Natura 2000)


Par l'importance des remontées annuelles, la Bresle se classe parmi les 10 meilleurs cours d'eau de France à truites de mer ; c'est d'autre part, avec l'Arques, l'un des derniers cours d'eau de la frange côtière comprise entre la Seine et le Danemark à être fréquenté naturellement par le saumon atlantique (SAT).
 

Les objectifs poursuivis par ce suivi scientifique des poissons migrateurs
La continuation du suivi des migrateurs (poursuite de la chronique historique) revêt plusieurs intérêts :

 

Truite de mer en cours de mesure avant
d'être relâchée



1) un intérêt scientifique : la Bresle est un des premiers cours d’eau français à avoir été équipé et dispose donc aujourd'hui de l'une des séries chronologiques les plus longues ; c'est de plus l'un des rares sites français contrôlant simultanément la montée des adultes et la descente des jeunes. Au niveau mondial, on compte actuellement moins de 10 rivières sur lesquelles un suivi de même nature est pratiqué
 

2) un observatoire écologique : avec maintenant 23 années de suivi quantitatif des populations (salmonidés migrateurs), la Bresle occupe une place privilégiée dans le réseau national d'observation des milieux aquatiques et des populations de migrateurs. La Bresle, site proposé au classement Natura 2000, devra disposer d’ici 2015 conformément à la Directive Cadre Européenne sur l'Eau d’un bon état écologique de ses eaux. Pour ce faire, le suivi des populations de poissons migrateurs constituera un outil efficace et un précieux indicateur sur le long terme.

 
3) un outil d'évaluation des politiques publiques d'aménagement et de restauration des cours d'eau.


La relève du piège à anguilles juvéniles.

 
4) un indicateur de suivi des milieux et des espèces aquatiques d’intérêt communautaire au titre de Natura 2000 : de tels indicateurs étant indispensables pour juger au mieux des perturbations éventuelles et de l’évolution de la conservation des espaces et des espèces compris dans les zonages Natura 2000.
  
5) un instrument de gestion piscicole et halieutique, permettant, par le suivi conjoint des remontées et des prélèvements par la pêche, de définir des mesures de gestion adaptées aux caractéristiques structurelles et fonctionnelles des espèces pêchées.


Le partenariat actuel 2016-2018

Dernièrement le partenariat ONEMA/EPTB Bresle a été reconduit au titre des années 2016-2018 en axant la convention sur les modalités d’un partenariat pour la gestion des dispositifs de contrôle des poissons migrateurs implantés sur le fleuve Bresle.


>> page suivante >>